Recherche personnalisée


Réforme statut auto-entrepreneur 2013 : Ce qui va changer pour les AE

Vendredi 8 juin 2012

Le statut auto-entrepreneur est destiné à évoluer en 2012 ou 2013, une réforme est en cours. En effet la ministre Sylvia Pinel a déclaré que le régime auto entrepreneur notamment dans le commerce et l’artisanat était source d’ « une concurrence déloyale avec les professionnels qui sont soumis à des règles sociales et fiscales et des normes différentes ».Aujourd’hui dans l’attente de l’évaluation du régime social de l’auto-entrepreneur, des premières pistes commencent à se dégager comme le souligne La Tribune.

auto entrepreneur

L’adhésion des auto-entrepreneurs à l’une des 2 associations agrées de gestion pour plus de contrôle va-t-elle devenir obligatoire comme l’a suggéré le FEDAE? Parmi les projets de réforme, il pourrait être envisagé d’exclure de l’auto entreprise le secteur de la construction ou encore de limiter dans le temps le régime auto entrepreneur à 1 ou 2 ans (comme le but c’est de se développer…c’est de transformer son AE en EURL etc…mais est ce que tout le monde réussit assez bien pour cela?) et enfin la dernière option « mettre les auto entrepreneurs et les chefs d’entreprises classiques sur le même pied d’égalité » au niveau social et de la fiscalité. Ces pistes de réforme de l’auto entreprise avec le gouvernement Ayrault vous satisfont-elles?

Source : La Tribune





Tags:

28 commentaires sur “Réforme statut auto-entrepreneur 2013 : Ce qui va changer pour les AE”

  1. cagnepa dit :

    BRUNO
    comme le considére Madame LA MINISTRE nous pensons également que le status auto-entrepreneur est une concurrence déloyale vis à vis des artisans et commerçants qui nous font part de leur misère. Néanmoins pour grand nombre d’entre eux leurs patrimoines ne correspondent avec leur désespoir.
    Un contrôle des AE est nécessaire pour assainir les fraudes

  2. macé dit :

    Si le statut d’auto entrepreneur peut permettre à certain salarier de créer une petite entreprise moi je dit oui ; et comme d’ habitude en France on rale, car certain on 44% de charge et d’autre 13% mais il faut savoir q’un auto entrepreneur qui est en plus salarier à comme charge 13% A E + 26% de son salaire comme salarier =39% de charges et en temps de travaille peut arriver à 14 h par jour x 6 jours = 84h + le dimanche, donc il peut passer au dela des 90h par semaine et pour gagner – 2000€ pour c’est 2 activitée donc moi je dits bravo à c’est travailleur au mérite, car cela manque à la France et arretons d’etre jaloux et en vieux des autres, et si comme moi il y en a qui veulent créer une AE pour le plaisir de créer et de réussir je dits oui. En temps que salarier on n’a pas tous la fortune , et le soleil brille pour tout le monde merci

  3. duboe dit :

    concurence deloyale ils salisent le savoir faire des artisans et font n importe quoi et donne une mauvaise image du metier. du travail au noir legaliser souvent plus cher que nous artian et sans charge vive la france

  4. Jean-Michel dit :

    M. Duboe,
    Concurence déloyale au niveau des charges, laissez moi rire, en sachant que l’ AE ne facture pas au prix d’artisan et avec un chiffre d’affaire restreint, c’est normal que nos charges soient plus basses. Si l’état en prendrait moins à l’artisan et augmenterait la taxe de l’AE tout en montant un peu le CA cela serait moins concurentiel pour les 2 statuts et tout le monde seraient content. Mais d’ici là qu’il y ai une personne cencé qui y pense, beaucoup d’eau coulera sous les ponts.

    Je suis AE et compte bien le rester (jusqu’à quand ??)ce petit statut me convient, je ne gagne pas mon salaire d’ouvrier d’avant, mais j’ai mon indépendance et cela vaut le sacrifice sur mon salaire.

    Depuis l’entrée au pouvoir d’Hollande les Français souffrent et vont souffrir d’avantage et bientôt il va battre le record du nombre de chômeurs dans la pays s’il touche trop aux AE.
    De toute façon on s’en prend toujours aux plus petits c’est plus facile.
    Vive la France …………….

  5. titi dit :

    Je demande à voir, je suis autoentrepreneur et pense à arrêter mon activité si les taxes augmentent.

  6. Tlapkisch dit :

    Moi aussi je suis autoentrepreneur, mais je n’ai pas l’intention d’arrêter : je vais bosser au black, tout simplement.

  7. cucci dit :

    Bonjour,

    Nous sommes le pays ou l’instabilité fiscale prévaut, ce qui est carrement insupportable. Les auto entreprenuers dont je fais parti font rentrer des millions d’euros de recette supplémentaires qui n’étaient pas collectés auparavant.
    dès qu il s’aggit de travailler plus dans ce pays on est emmerdé,
    c’est totalement décourageant, je comprends maintenant e qui quitte le pays avec regrets certainements…
    Je m’oppose à toute augmentation de taxes concernant le régime AE,
    je souhaiterais voir plutot diminuer le train de vie de l’état
    et les avantages de nos députés et ministres….
    que d’incompétents au pouvoir…
    bonne journée à tous

  8. graphix dit :

    Je suis graphiste salarié dans une grosse boite, et AE pour arrondir les fins de mois, donc travailler plus pour gagner plus. Je ne faits pas de concurrence « deloyale » dans la mesure ou je pratique les mêmes tarifs que des freelances en SARL. Si ils augmentent les charges, j’arrête. Si ils font en sortent que l’on paye des charges même lorsqu’on ne fait pas de chiffre j’arrête. Si il font en sortent que ce statut soit limité dans le temps j’arrête.
    1 millions d’AE pour le moment, si les reformes passent ils y en aura les 3/4 qui rendront les armes et qui retourneront faire du black… moi je dit bravo bon calcul. Jamais vu un gouvernement faire autant de la merde en si peu de temps

  9. derve dit :

    bonjour jais était licencier pour maladie professionnelle pour cause de maladie avec une pension de 600euros par moi je devait me recycler a 50ans pas moyen de trouver un job alors je me suis mi en auto entrepreneur pour un complément de salaire si cette reforme passe plein de gens comme moi vont posé surement le bilan je comprend aussi les artisans qui paye plein pot leur charges comment on va faire nous les auto entrepreneur chaumage surement bon on verrat la crise commence juste on va faire comme l espagne se serré les coudes pauvre france

  10. baba dit :

    je suis entièrement d’accord avec ces derniers commentaires, je ne comprends pas le raisonnement actuel du gouvernement. Les AE auparavant n’existaient pas donc pas de sous pour l’Etat, aujourd’hui petit soit l’AE il rapporte à l’Etat,’ si on augmente les charges ou si elles sont au même niveau que les autres sociétés et entreprises. L’AE n’a plus lieu d’exister. Et tout ceux qui se sont mis en AE vont, ou reprendre le travail au noir ou tout arrêter donc plus de sous pour l’Etat et un appauvrissement de tous ces gens qui ont tenter de gagner plus et donc de consommer plus. Je ne suis pas de droite mais je crois que la gauche bat tout les records de l’idiotie

  11. Liloo dit :

    Les dernières nouvelles du statut auto entrepreneur via l’interview de Sylvia Pinel (ministre actuelle) sur les hausses cotisations et les modifications à venir en 2013 http://www.chomage-emploi.com/1921-regime-autoentrepreneur-2013-changement.html Pas très réjouissant :(

  12. lolo dit :

    bonjour,

    si ont touche aux charges des autoentrepreneur, il faut toucher aux charges des micro entreprise. en effet c’est à peu de choses prêt le même calcul…
    il ne faut se leurrer… beaucoup d’auto entrepreneur ne facture pas ou très peu de chiffre d’affaires. Dans ce cas précis, il est normal qu’ils soient redevable d’un minimum. Comment peut on bénéficier d’une protection sociale sans la payée…
    Autre point, l’obligation d’avoir une assurance responsabilité civile professionnelle est déjà dans la loi. C’est juste que peu de personne ne le fait… nous sommes français, pas de contrôle, alors on fraude.
    L’autoentrepreneur est considéré comme un statu sans risque. pour moi il y a de gros risques financiers à se lancer sans savoir où l’on let les pieds et aussi des risques sociaux. Il faut savoir que pour tester son activité, il existe des coopératives d’activité et d’emploi qui limitent beaucoup plus les risques encourus.
    Je ne suis pas aussi tranchés… l’autoentrepreneur a du bon quand on sait dans quoi on s’engage mais comme tout projet et toute création d’entreprise il y a des risques et il ne faut pas les oublier.
    Réformer ce statut pour qu’il est une vrai crédibilité dans l’environnement économique est une bonne chose !

  13. cicero dit :

    je suis ae depuis quelques mois et travaille qu’avec l’étranger
    mais aujourd’hui je me pose des questions
    je rentre de l’argent de l’étranger et je vais être très probablement taxé en plus par le gouvernement et c’est de l’idiotie
    ils n’ont rien compris
    j’ai voté hollande j’aurais mieux fait de me casser les bras et de profiter
    des avantages sociaux comme les autres
    rien foutre et profiter du systeme
    mais il n’est pas trop tard
    avant la fin de l’année j’en profiterai aussi merci hollade

  14. Toff dit :

    Bonjour, encore une fois les réformes visent à dégrader le statu à la place de le faire évoluer….
    Pour ma part je suis en AE depuis 2009 et je ne fais que 7000 euros de chiffre d’affaire par an !!!
    Rappelons aussi que je ne peu déduire aucun frais que ce soit pour l’équipement comme pour le transport ou encore le repas du midi !
    Je paye 22,30 % de cotisation et je n’ai pas suffisamment de chiffre pour prétendre à une retraite minime….
    Je paye 380 euros de CFE alors que je n’ai pas de locaux d’entreprise…
    Si l’on prend cela en compte, il semble que le statu d’AE ne soit pas vraiment un danger pour pour l’artisan qui râle et qui ne connaît pas réellement les tenants des aboutissants de ce statu. Au pire ça lui enlève juste un peut de travaille qu’il faisait au black!!!
    Tout ça c’est de la connerie, le fait que peut-être, le chiffre d’affaire de ces messieurs ai chuté n’a rien à voir avec le statu d’AE !!!
    De plus je n’y crois pas, la plus part des artisans que je connaît déborde de travaille voir en refuse, mais cela ne sont pas des escrocs, ils travaillent bien et facture raisonnablement!
    Pour ma part je suis dans le domaine de la sonorisation d’événements et la concurrence est rude!
    Je vois souvent des entreprises et non pas des AE qui casse les prix pour prendre le contrat d’un autre, c’est dégueulasse, mais la preuve en est que cela ne vient pas forcément des Auto-Entrepreneur!
    Bref!
    Enfoncer ce statu, permettrait juste à d’autre de faire du black et augmenter le chômage!

  15. sub69 dit :

    bonjour moi je suis AE depuis mars! avant cette date j’étais embouché en CDI dans la boite de mon pere (plutot bien)! suite a des petits souci santé (crise de panique, sasmophilie, phobie etc…) voyant que un jour ça va un autre non et que mon pere n’arrivait pas a tenir son planning a cause de moi, j’ai donc décidé de démissionner pour me mettre AE! pour moi c’était la solution le jours ou ça va je vais bosser le jours ou je me sens pas je me repose! mais la j’ai entendu parler qu’il y allé avoir les meme charge que les artisans!! et la je fait comment pour payé si je bosse pas?? voila donc ça m’enfonce dans l’angoisse sachant que pour le moment je ne suis pas capable d’avoir un patron que auto entrepreneur ça par en couille!! solution faire travail la femme et faire pere au foyer ou travaillé au noir???qui dit travaillé au noir dis aussi plus de taxe pour ce qui travaille!! il faut se reveillé la france et arreté vos conneries! on a critiqué sarko qu’il avait pas faire grands chose!effectivement hollande lui en fait beaucoup mais pas dans le bon sens!!

    a voir par la suite!!

  16. sarah dit :

    Je me suis retrouvée au chomdur!!en novembre puis en janvier ne trouvant pas de boulot je me suis mise en AE .Mais si il change les statuts je ne sais pas du tout si je m’en sortirai!!!Je regrette d’avoir voter Hollande, la plupart des AE étaient au chomage alors qu ils nous foutent la paix !!!Ils ne faut pas oublié que nous ne récupérons pas la TVA !!!J’éspére que cette fois si ont ne va pas ce laisser faire!!!!!!!!!!

  17. montmartyr dit :

    Auto-entrepreneur. Ce statut divise, bien sûr, comme tout en France dès qu’il y a volonté d’entreperndre. Legouvernement devrait faire attention à ne pas voir partir les entrepeneurs pour e voir rester que les fonctionnaires, des salariés, ou des personnes bénéficiant de minima-sociaux….bref, toutes les sources potientiellement susceptibles de créer de la richesse ou essayer de s’en sortir dans cette crise seront bannis du pays…Attention, ce régime n’est pas tout bénéfice.Aucun « filet  » de secours pour ce statut , pas d’assédic…ce qui mettrait dans une situation lamentable de nombreux entrepreneurs…j’espère que la réflexion primera.
    Ce fut une bonne chose qui fut faite….de nombreuses personnes s’en sont sorties comme cela, travaillant souvent 3 fois plus qu’en tant que salarié pour monter leur entreprise. il faut encourager le travail et non l’anéantir!!!!

  18. ana dit :

    il nous aurait fallu un gouvernement courageux,! en france nous avons 95 fonctionnaires pour 1000 habitants ( 55 en allemagne) et 70 en moyenne en europe, ils sont la depuis 6 mois ok!, mais les signaux envoyés aux entreprises est clairement négatif
    taxer les pauvres auto entrepreneurs c est plus faciles que de reduire les dépenses publiques abyssales de notre pays , les auto entrepreneurs ne bloque pas le pays , ils ne font pas greve, ils sont decouragés? et alors ?
    la competitivité des entreprises le gouvernement s’en fout !
    il y aura 1/3 des autoentrepreneurs qui vont se radier , et viendront gonfler les listing de pole emploi , mais on va bidouiller les chiffres

  19. antoine dit :

    Il faut d’abord savoir que certains autoentrepreneurs ne sont pas artisans mais aussi négociants, commerçants et profession libérales. Pour les 2 premières catégories, ils sont chargés sur leur CA et non sur le bénéfice. ils payent donc des charges sur les produits qu’ils achètent et non sur leur bénéfices, ce qui est plutôt juteux pour le fisc. Quant aux professions libérales, je me demande qui elles peuvent concurrencer. Même si ce statut n’est pas générateur de biens important il est acteur aujourd’hui essentiel de maintient de l’emploi, sécurisant ainsi l’autoentrepreneur et les ressources qu’il apporte à l’état. La disparition de l’AE augmenterait d’une façon destructrice le taux de chômage, sans pour autant résoudre les besoins de finances de l’état. Le gouvernement Sarkosi avait pour une foi fait une chose logique (pas forcément idéale) que le gouvernement actuel est en train de détruire. Mon seul regret aujourd’hui c’est d’avoir voté pour un changement qui me pénalise. Il est de toutes façons clair que en ce qui me concerne je ne peux opter pour une autre solution (les études de marcher le confirment), je redeviendrai donc chômeur à 58 ans, mais peut-être que le travail au noir me sauvera ?!

  20. patrice dit :

    pour l’instant, ce ne sont que des effets d’annonce, mais on ne sait toujours pas à quelle sauce on va être mangé. Je suis retraité et Ae. Je ne fait de concurrence à personne car je possède un savoir faire que n’ont pas mes anciens collègues et je leur sous-traite mes services. On parle de concurrence déloyale, de faiblesse de charge ok. Comparons le statut Ae avec la micro entreprise: 33 000 € de Ca pour les 22 % de charges sur le Ca pour l’AE, 45 % près abattement de 50% pour les prestataires de services. Ce qui revient strictement au même. Vont ils aussi s’attaquer à la micro entreprise? La seule différence entre les 2, L’inscription en Ae est gratuite, la micro non, les charges se payent tous les trimestres si Ca pour l’Ae et l’année d’après pour la micro. je ne vois pas en quoi il y a lieu de faire un caca nerveux pour vouer au pilori les Ae. La seul chose où je peu comprendre les artisans inscrit à la chambre des métiers, cest que les Ae sont souvent mal formés, et surtout n’ont pas d’assurances décennale.
    Mais comme cité plus haut, combien y a t il d’Ae qui pratiquent une profession artisanale?

  21. Accompagnateur creation dit :

    Je travaille dans un organisme qui aide notamment les porteurs de projets.

    Il ne faut pas tout confondre et confondre tout le monde mais plusieurs constats sont faits:
    Avec du recul, on a pas mal d’appel concernant les malfaçons réalisées par les entrepreneurs. Et ce sont, à 90% des auto entreprises à chaque fois.
    Les auto entrepreneurs frauduleux ou peu consciencieux font donc eux mêmes de l’ombre au statut! Et dommage pour les personnes sérieuses qui sont dans ce statut!!

    On ne peut pas nier une concurrence déloyale dans certaines activités (Le bâtiment!) Les prix sont cassés littéralement! Les charges sociales lorsqu’on a les aides sont totalement disproportionnées (5.4% la 1ere année en presta…); il y a donc bien une différence entre les artisans et les auto entrepreneurs (même si ce statut ne donne pas que des avantages, non recup TVA, CA limité…).
    Le problème est qu’un auto dure en moyenne 1an1/2, mais d’autres prennent systématiquement le flambeau et les prix sont tjs cassés!!

    A mon sens, le statut aurait dû rester au « travailler plus pour gagner plus », en complément de salaire et se limiter à certaines activités pour une activité principale (ex: coiffure à domicile, esthétique à domicile, petits travaux de jardinage…)

    Je lis dans les commentaires que le statut de l’autoentreprise n’est pas en cause dans la crise des artisans.
    Chacun essaye de vivre correctement ce qui est normal et compréhensible mais en tant de crise, que va regarder le client? le prix bien sûr! qui est le moins cher? un artisan ou un auto entrepreneur? Un auto!
    Cela ne remet pas en cause son travail, mais indirectement joue sur les prix des artisans!
    Aujourd’hui le statut est bien en place et connu de tous. Mais que faire? Bannir les auto entrepreneurs?? ce n’est à mon sens pas une solution! Mais il faut bien entendre les artisans aussi!

    Pour ceux qui disent que l’auto entreprise fait rentrer de l’argent dans les caisses de l’Etat. Certes!! Mais la question n’est pas là! La question est: est ce qu’il vaut mieux avoir plein d’entreprises qui vivovent ou moins mais qui aillent mieux? Quand on vivote, on est loin d’etre compétitif!
    Il ne faut pas oublier que la création d’entreprise n’est pas une solution au chômage mais être chef d’entreprise ne s’improvise pas: auto entrepreneur ou artisan!

  22. Recal dit :

    La solution ne me semble pas si compliquée : baisser le coût du travail, pour tous. La fiscalité ne doit pas reposer sur le travail. Un régime simple, pour tous, comme ça tout le monde est content?
    C’est le système actuel des artisans (et des autres entreprises) qui est une aberration, pas le système des AE qui est logique (on paye sur ce qu’on gagne).
    Alors demander à ce que tout le monde reste au moyen âge comme avant, ou réclamer le progrès pour tous? Pour moi, le choix est vite fait…

  23. marquenet nicolas dit :

    je ne comprend pas pourquoi les artisans se plaigne car les AE fond des travaux qui’l ne veulent pas faire car pour eux sa ne rapporte pas assez.
    L’etat doit reglementer les travaux a effectuer ex dans le btp ne pas construire de batiment ou charpente toiture ne faire que des simples travaux.

  24. monzat dit :

    justement vous vous trahissez vous même en reconnaissant que les commerçants galère…
    alors pourquoi ne pas diminuer leur charges ?
    Ils ne pourront jamais malgré leur lourd sacrifice imposé, renfloué les dépenses excessives de l’état….

  25. JeanLuc dit :

    Si ce gouvernement n’était si dogmatique, il ne toucherait pas au Statut de l’AE, il étendrait ce calcul des charges à toutes les autres TPE et limiterait quelque peu l’accroissement du chômage !…
    Mais voilà, faut bien que l’argent rentre pour toutes les dépenses inconsidérées de l’Etat et on met la pression sur les entreprises (hors AE) avec des forfaits de charges, qu’ils gagnent de l’argent ou non ! libre à ces entreprises d’emprunter à leurs banques et d’avoir les mains encore un peu plus liées.
    quand on pense que Pinel touche une indemnité de plus de 5000 euros par mois pour faire autant de conneries (sans parler de ses frais de déplacements), y’a de quoi pleurer !
    Quand on pense que tous nos parlementaires qui palpent tous les mois plus de 6500 euros et quasi autant de frais de déplacement, un droit au chômage sur 3 ans avec les 6 premiers mois à 100%, une loi votée entre eux, et discrètement un soir, pour limiter la déclaration mensuelle de leurs revenus à 16249€ (l’excédent disparaissant au yeux du fisc !…), j’en passe et des meilleures, y’a de quoi pleurer !
    On nous a pondu les communautés d’agglo/de communes dont les présidents peuvent toucher jusqu’à 5000€ en plus de leurs indemnités et pourquoi faire ? générer d’autres taxes sur les entreprises et les ménages pour mieux assurer leurs rentes de petits barons locaux, y’a de quoi pleurer !
    Alors François Normal, faites d’abord le ménage dans toutes ces strates inutiles, revoyez très nettement à la baisse, par exemple, en indexant leurs indemnités sur le taux de croissance du pays, après tout c’est grâce à leurs lumineuses décisions et lois que le Pays devrait croître, non ?
    Quand l’exemple sera venu d’en haut, de tout en haut, alors, peut-être faudra faudra-t-il revoir le statut de l’AE et encore !!
    Les artisans classiques se plaignent des AE mais leur CA est-il limité arbitrairement par des fonctionnaires qui n’ont jamais travaillé dans le privé ?
    les artisans classiques se plaignent des AE mais les jeux d’écritures comptables leur permettent d’utiliser la fiscalité pour réduire l’impôt à devoir.

    les artisans classiques se plaignent des AE mais ils peuvent quand même acheter des voitures neuves, les utiliser à des fins personnelles, les entretenir sans que cela ne sorte réellement de leurs poches.

    Les artisans devraient se mobiliser, non pas pour tuer l’AE, mais pour pouvoir bénéficier aussi d’un paiement de charges sur CA réalisé !

    L’AE démontre qu’il est possible de travailler dignement sans rien devoir à personne ni être un assisté de de l’état.

    Et l’AE peu scrupuleux existe et existera tout et autant qu’il a aussi des artisans peu scrupuleux qui sous couvert d’un statut bien légal peuvent aussi travailler très très mal, ils ont des assurances qui couvrent leurs malfaçons, c’est toujours plus rassurant sur le papier !!
    Combien de personnes se sont faites avoir avec des assurances qui n’ont pas marché au moment où il aurait fallu !

    La nature humaine est ainsi faite, y’a des gens honnêtes et des gens malhonnêtes, y’a des gens qui veulent tout avoir avoir et rien payer et y’en a d’autres qui préfèrent y mettre le juste prix et être tranquilles.

    On en a toujours pour son argent, que se soit avec un artisan ou un AE !!

    Alors François Normal, puisque vous avez un peu augmenté les charges sur les AE merci de revoir un peu à la hausse les CA de façon à ce que le pouvoir d’achat des dits AE ne plonge pas encore un peu plus.

  26. Gerard dit :

    Bonjour
    Je suis retraité et Auto-entrepreneur, Jai cotisé 42 ans et demi durant mon activité salarié .
    Pour dénoncer des pressions des artisans j’ai adressé un courrier au Président de La République disant que les artisans sont les plus grands voleurs et je comprend qu’ils soient gènes par nous car nous nous sommes honnêtes.

    J’ai accepté de cotisé au titre de la solidarité + 3 % je suis content de cette décission .

    A suivre ………………………..

  27. antoine dit :

    la concurrence déloyale, les charges…….etc n’est en vérité qu’un faut problème, nous somme dans un pays ou la libre concurrence existe non? un autre boulanger peut- il s’installer en face de votre boulangerie et vendre ses croissants moins cher? demander une franchise de TVA?ou avantages fiscaux en tout genre?

    sur un plan purement politique et économique, il faut trouver de l’argent « détruire »les actions de vos prédécesseurs et laisser son empreinte dans les livres d’histoire en créant des loi qui vous rendent immortel aux yeux des générations avenir.(il suffit de regarder le nombre de statuts de sociétés qui existent et donc les décrets sont toujours en vigueur. société à capital variable qui date de napoléon, sarl à 1 €, 10€……..etc à chaque gouvernement sa panoplie de lois et de décrets en tout genre.

    nous faire croire qu’il y a plus de fraudes chez les autres nous fait oublier les notre.
    la peur de l’autre, le corporatisme extrême nous empêche d’avancer et mourir à petit feu.

  28. Hazel dit :

    Je suis traductrice en auto-entreprise depuis mon retour en France avec mon fils il y a 3 ans. Mes clients sont principalement américains, je n’ai aucun client français. Je ne prends le travail de personne. Je suis payée par virement bancaire, je déclare absolument tout ce que je gagne.
    Je gagne environ 1700 e par mois pour une douzaine d’heures de travail par jour, après les impôts il me reste peu. Si les impôts augmentent et qu’on limite mon chiffre d’affaires à 19000 e par an, après les impôts, je n’ai plus qu’à fermer et à toucher le RSA, qui ne nous permettra pas de survivre ou à m’expatrier de nouveau. J’étais partie en 1997 pour les mêmes raisons, je payais trop d’impôts pour survivre.

    Je suis absolument dégoutée par le gouvernement socialiste qui s’attaque aux petits, entrave systématiquement la création d’entreprise, non pas pour des raisons valides mais à cause de son dogme. Il n’y aucun raisonnement à chercher, il s’agit d’une foi hideuse qui va nous conduire au bord du précipice.

    Je suis très anxieuse quant à mon avenir et celui de mon fils. C’est d’une injustice totale de forcer quelqu’un à arrêter de travailler à cause de charges monstrueusement élevées. Cela tue l’emploi, encourage le travail au noir de ceux qui le peuvent.
    J’ai honte d’être française, la France étant devenue un pays de fonctionnaires robotisés au sein duquel l’esprit d’initiative et d’entreprise, et la créativité y sont muselés pour de fausses raisons.

Laisser une réponse