Assurance auto et chômeurs Auto Plus : Scandale révélé

lundi 22 octobre 2012

Scandale Assurance auto et chômeurs avec des assurances auto plus chères pour les chômeurs?
Une personne au chômage a généralement des revenus plus faibles qu’un salarié… et pourtant son assurance auto risque de lui coûter plus cher. C’est le constat qu’a fait le magasine Autoplus en testant les compagnies d’assurances avec deux « jumeaux » : même âge, même ville, même kilométrage annuel, même bonus, etc… et bien sûr même véhicule. Sauf que l’un est déclaré en tant que chômeur, tandis que l’autre est mis en salarié.

assurance auto et chômeurs

Assurance auto et chomeurs le scandale révélé par Auto Plus


Et là, les prix diffèrent : jusqu’à +33% pour le chômeur, pour exactement les mêmes garanties!
Un constat qui scandalise le magazine Auto Plus, qui démonte les arguments avancés par les assurances :
– le risque de non-paiement est déjà compensé par la possibilité de résilier l’assuré
– le fait de se déplacer plus souvent pour déposer des CV, etc… fait qu’ils pourraient avoir plus d’accidents : les kilomètres déclarés sont les même, et aucune vrai étude n’a été présentée

Seule une compagnie d’assurance fait un (petit) geste pour les chômeurs, avec une légère réduction de la prime. 1 assureur ne permet pas d’obtenir un devis (même s’il s’en explique), 11 font payer plus cher, et 15 ne font pas payer plus cher.

Le magazine a interrogé un avocat au sujet de l’assurance auto et chômeurs, qui estime que sur l’assurance de base, cette discrimination anti-chômeurs pourrait être illégale : la responsabilité civile est régie par des critères bien définis, et chômeur n’est pas une profession : un commercial reste un commercial, même quand il cherche du travail. En plus, il n’est pas dit qu’en déclarant qu’on a trouvé du travail, la prime baisse réellement… Le magazine s’engage d’ailleurs dans son article à signaler les anomalies aux autorités.
Pour autant, attention, ne mentez pas sur la déclaration : si elle est fausse, l’assurance serait en droit de vous refuser une indemnisation. A condition de prouver que le risque augmente en étant chômeur, mais c’est un gros risque à prendre… Autant aller chez un assureur qui n’appliquera pas de surtaxe.





Tags:

Un commentaire sur “Assurance auto et chômeurs Auto Plus : Scandale révélé”

  1. Eric dit :

    Inacceptable mais pas étonnant… Les assureurs restent des entreprises privées et voient le client comme un « risque » avant tout. Et dans leurs calculs statistiques, l’homme chômeur célibataire de 30 ans représente une sorte de « risque » maximal.

Laisser une réponse