Licenciement centres d’appels 2013 : Poitiers, Caen, Rouen …

dimanche 30 septembre 2012

Les recrutements en centre d’appels vont mal et en 2012 la profession aura réduit ses effectifs. Les CDD et missions d’intérim ont déjà été rompus mais fin 2012 et début 2013 le pire est à craindre côté emploi. Les discussions sur les recrutements pour 2013 durent depuis 3 mois c’est tendu …il faut savoir que Orange, SFR et Bouygues représentent 60% du chiffres d’affaires. Les prestataires prévoient déjà de baisser leur tarif jusqu’à 20% comme B2S, Acticall, Armatis ou WebhelP.

licenciement centre d'appels 2012-2013

Les centres d’appels en crise en france


Avec le coût des salaires, à coup sûr ce sera les téléconseillers qui vont payer.
C’est ainsi que le Syndicat professionnel des centres de contact (SP2C) explique au JDD : « Il va y avoir de la casse. Entre 6000 et 7000 emplois pourraient disparaître d’ici à l’an prochain si rien n’est fait ». Les vllles les plus touchées pourraient être Poitiers (depuis 2008 le département a perdu 3000 emplois chez les sous traitants automobiles comme New Fabris) , Caen et Rouen.
Les centres d’appels Au Maroc sont ultra compétitifs avec 13 euros de l’heure contre 25 à 28 euros en France. Arnaud Montebourg souhaite rapatrier les call centers en France mais c’est utopie pour Laurent Uberti le patron de SP2C : » Relocaliser les 45000 salariés du Maghreb coûterait 1 milliard d’euros. Le combat a été perdu il y a 10 ans ».

Source : JDD





Tags:

Laisser une réponse